Les fameux cerveaux électroniques…

Source: Joseph Aspler, membre du groupe Expo 67.

Tout le site de l’Expo 67 était contrôlé directement par le Centre de contrôle des opérations de l’Expo, en partie commandité par la compagnie CGE (Canadian General Electric).  Les visiteurs pouvaient y entrer pour observer les énormes « cerveaux électroniques » utilisés pour la supervision des guichets d’entrée, de la billeterie,  des horloges officielles,  des panneaux d’affichage électronique, des caméras de surveillance et des trains robotisés de l’Expo Express. Presque de la science-fiction dans un décor digne des laboratoires à la James Bond.  Ce pavillon vitré comme un aquarium était situé sur le lot #336 de l’Île Sainte-Hélène, tout à côté du pavillon des Scouts du Canada (voir la carte).

Source:  Brochure Expo67  

Voici donc ici ce fameux centre névralgique appelé à l’époque le « War Room » et qualifié de…  Système Windows 67 par mon ami Gabriel Jacobs du groupe Expo 67.

Admirez les consoles en marqueterie, les sièges en cuir, les centaines de voyants lumineux et de boutons! C’est pire qu’un poste de pilotage d’un Airbus! Admirez aussi les mignons petits moniteurs télé aux coins ronds. Ici pas de clavier, pas de souris à cliquer, on communique avec l’ordinateur par rubans perforés. Les disques durs n’existaient pas encore. on enregistrait directement les informations sur bande magnétiques en bobines (oui, comme celles des films).  Et tout ce formidable appareil n’était même pas comparable à la performance de votre iPod Touch…

Source: Archives Nationales du Canada

Consulter aussi les pages 14 à 19 du magazine Montréal 67 de mars 1067 en ligne sur Calaméo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>