Du Stéphane pour vous mesdames!

Le Pickup à PrettyKitsch a l’honneur de vous faire tourner le beau Stéphane… celui qui se prétendait la plus belle voix du Québec en 1968, rien de moins mesdames et messieurs… quel marketing! OK, en 1968 il a récolté le Méritas Révélation au Gala des artistes. En 1969, Il reçoit au Festival du disque le trophée de l’artiste masculin ayant vendu le plus de disques. Par la suite il chante surtout des chansons de Tom Jones et Engelbert Humperdinck jusqu’à son retrait du métier pour devenir policier à Laval en 1973. Il deviendra même commandant de l’escouade criminelle!
Stéphane Robert (oui c’est son nom) avait déjà fait partie des groupes Les Fétiches et Les Géminis. En effet, en 1966, le jeune chanteur quitte les Fétiches, un orchestre de danse du quartier Tétraultville (Hull), et se joint au groupe Les Geminis. Ben Kaye, à l’époque gérant des Classels et des Baronnets (René Angelil), décide de prendre Les Geminis sous son aile alors que Guy Cloutier devient leur gérant de route. Après l’enregistrement de deux 45 tours, le groupe se dissout. Encouragé par son camarade Guy Pothier, également membre du groupe Les Geminis, Stéphane, qui travaillait à cette époque à Bell Canada, amorce véritablement sa carrière de chanteur. Convaincu du talent de son ami, Pothier quitte même son emploi de policier à la Sûreté du Québec pour gérer la carrière de la future vedette. En 1967, il se risqua à une carrière solo… pour  son plus grand bonheur. En 1968, son disque « Stéphane » chez CANUSA fracasse des records de vente. 200,000 copies pour ses débuts! Et qui est le directeur de l’étiquette CANUSA? Je vous le donne en mille! C’est le beau Tony Roman!

En 1979, il s’amuse à tenter un retour en interprétant les succès des Platters pour faire plaisir à ses anciens fans. Et maintenant c’est au tour du fils de Stéphane Robert, Martin Robert, âgé de 22 ans, qui se destinait d’abord à la médecine. Il a enregistré  au moins un premier album. Ça court dans la famille… Ils sont-tu assez « cutes » quand ils sont jeunes!

J’ai trouvé pour 1,99$ ce trésor de disque à mon cher magasin Village des Valeurs. C’est le premier album endisqué par Stéphane et on y trouve Quand tu liras cette lettre, le hit! Quelle chance pour vous, car vous pouvez maintenant l’entendre ici. Mais attention, au premier couplet le début saute à cause d’un scratch dans le vinyle… j’ai mis le passage entre parenthèses. Mais pour me faire pardonner,  je vous donne en prime les paroles!

J’ai besoin de tes caresses
Mon seul amour c’est toi

(Je me souviens) d’un soir de septembre
Tu disais on s’aimera toujours
Mais ce soir je suis seul dans ma chambre
Et je t’écris ses quelques mots d’amour

Quand tu liras cette lettre
Surtout ne te moque pas de moi
J’ai besoin de tes caresses
Mon seul amour c’est toi

Je me souviens des tendres caresses
Et je revois nos deux corps enlacés
Mais n’oublie pas qu’en lisant cette lettre
Que mon amour pour toi n’a pas changé

Quand tu liras cette lettre
Surtout ne te moque pas de moi
J’ai besoin de tes caresses
Mon seul amour c’est toi

C’est…TOI!!!!!

Source: Rétro Jeunesse 60 , Courrier de Laval

2 thoughts on “Du Stéphane pour vous mesdames!

  1. Est-ce que vous savez si Stéphane ou Martin font encore des spectacles? Je n’ai pas vu Stephane depuis les années 60 et j’aimerait bien cela le revoir

  2. excuser moi auriez vous la chanson seche tes larmes ne pense plus a lui il n’en vaut pas la peine il date du temps de mon pere je suis née en 73 merci ou les autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>